Intouchables Clermontois

Week-end de doublons. L’absence de ses internationaux Français, retenus à Marcoussis, n’a pas empêché l’ASM Clermont Auvergne de s’imposer, encore une fois brillamment, ce samedi sur sa pelouse face à l’Union Bordeaux-Bègles (40-20). 

Les Clermontois, ballon en main, avancent malgré les défenseurs Bordelais. Thierry ZOCCOLAN / AFP

Pourtant remplis d’ambition, les Bordelais échouent lourdement à Michelin. Intouchables à domicile, les Clermontois, ont une fois de plus marqué au fer leurs adversaires du jour, en leur inscrivant 40 points, score moyen de l’équipe à domicile. Un score qui ne reflète pas la physionomie de la première mi-temps, où les Bordelais inscrivent un essai très rapidement et tiennent tête dignement aux Jaunards. Mais un carton rouge Bordelais en deuxième mi-temps, coûte très cher à l’UBB, qui, à 14, ne peut pas rivaliser face à la Montagne Clermontois. 

Une première mi-temps équilibrée

Ce samedi, il ne fallait pas arriver en retard à Marcelin Michelin, sous peine de rater le premier essai de la rencontre. Après 4 échanges de coup de pied successifs, c’est un ballon de récupération pour les Bordelais qui jouent une nouvelle fois au pied. Le rebond trompe les Clermontois qui voient, impuissants, Blair Connor aplatir en coin pour le premier essai Girondin. La transformation est ratée, mais le ton est donné : 0 à 5 (2ème minute). Mais l’UBB commet deux fautes successives dans son camp, ce qui permet à l’Ecossais Greig Laidlaw de passer deux pénalités et à l’ASM de revenir au score 6 à 5 (16ème minute). Après un énorme plaquage de  Peceli Yato sur Blair Connor, c’est George Moala qui franchit la défense Girondine et sert Alexandre Fischer, à 5 mètres de l’en-but, qui file droit derrière les poteaux. Suite à une transformation réussie de Greig Laidlawn l’ASM prend un peu d’air et mène 13 à 5 (24ème minute). Après beaucoup de temps de jeu qui ne donnent rien des deux côtés, l’ASM se met finalement à la faute et écope d’une pénalité après un plaquage haut sur Jean-Baptiste Dubié. A 40 mètres en face des poteaux, Brock James tente et réussit la pénalité qui porte le score à 13 à 8 (38ème minute). Juste avant de rentrer aux vestiaires, les Bordelais commettent un en-avant volontaire dans leur moitié de terrain et écope donc d’une pénalité. Greig Laidlaw attend la sirène et passe la pénalité. Tout le monde rentre au vestiaire sur le score de 16 à 8 (40ème minute). L’UBB a montré de belles actions pendant la première période et est toujours dans les clous. 

Clermont accélère en deuxième mi-temps

Les Auvergnats reviennent des vestiaires avec beaucoup d’entrain et enflamme le jeu. Ils se retrouvent très rapidement dans les 22 mètres adverses. Tout va trop vite pour Bordeaux, Thierry Paiva, hors jeu, essaye de contester le ballon au sol. Pour cette faute, il écope d’un carton jaune dès la 43ème minute et laisse donc ses partenaires à 14 pour 10 minutes. Greig Laidlaw en profite pour rajouter 3 points à son équipe. Le score est de 19 à 8 (44ème minute). Quelques minutes plus tard, l’UBB a le ballon et tente de jouer. Mais Nans Ducuing perd le ballon sur un contact. Les Bordelais tentent de contester le ballon au sol, mais l’arbitre arrête le jeu et demande la vidéo. Il veut revoir le plaquage de Blair Connor sur Nick Abendanon qui semble illicite. Les images sont sans appel, le Clermontois bascule et retombe sur la tête. L’arbitre applique la règle, et Blair Connor écope d’un carton rouge à la 53ème minute. Il quitte définitivement ses partenaires, les laissant à 14 jusqu’à la fin du match. Les Bordelais jouent même pendant quelques instants à 13, puisque Thierry Paiva n’est toujours pas revenu de son carton jaune. Bordeaux n’arrive pas à appliquer son jeu, et commence à prendre l’eau face à la montagne Clermontoise. Les Jaunards en profitent, Tim Nanai-Williams pousse au pied pour Peceli Yato qui n’a plus qu’à inscrire le deuxième essai Clermontois. Parfait, Greig Laidlaw transforme l’essai et gonfle le score à 26 à 8 (58ème minute). Piqués au vif, les Bordelais réagissent enfin et Semi Radradra, parfaitement servit transperce la défense et marque un essai. Brock James, comme à son habitude convertit l’essai. L’UBB revient à 10 points de Clermont : 25 à 15 (62ème minute). Mais Clermont décide d’accélérer et contre attaque de son camp. Paul Jedrasiak est servi à l’intérieur par Rémi Lamerat et file droit derrière la ligne Bordelaise sans aucune résistance. La transformation réussie, gonfle le score à 33 à 15 (66ème minute). A quelques minutes de la fin de la rencontre et menés au score les Bordelais ne ferment pourtant pas le jeu et s’exposent. Sûrs de leurs forces, les Clermontois récupèrent le ballon et après plusieurs percussions, Alexandre Lapandry marque le 4ème essai Clermontois qui est transformé : 40 à 15 (80ème minute). Il reste quelques secondes à jouer, et les Clermontois courent après le bonus offensif. Les Girondins récupèrent le ballon, tout le banc hurle de le mettre en touche pour éviter à Clermont de prendre les 5 points du bonus offensif. Mais les joueurs décident de jouer, Jules Gimbert se relève après un plaquage et s’échappe. A la lutte, il franchit finalement la ligne Clermontoise. Mr Ruiz demande la vidéo et siffle la fin du match. Confusion générale sur le terrain et dans les tribunes. L’essai a t-il été accordé ? Plusieurs minutes après la fin du match et alors que les deux équipes ont regagné les vestiaires, Mr Ruiz viendra communiquer officiellement sur ce dernier essai. L’essai a été accordé et la transformation manquée. Le match se termine donc officiellement sur le score de 40 à 20, sans aucun bonus de part et d’autre. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :